Archives du mot-clé Nespresso

Regard en coulisse du projet Huehuetenango (Guatemala)

Marlon
Marlon del Valle est technicien et membre de l’équipe Pur Projet dans le projet Huehuetenango au Guatemala. Dans cette région vallonnée, la production de café représente la principale source de revenus. Mais les terres agricoles sont situées sur des pentes abruptes fortement marquées par l’érosion. Depuis 2014, en partenariat avec Nespresso, Pur Projet accompagne les coopératives de producteurs de café de la région qui souhaitent développer une filière de café de haute qualité à travers la mise en place de systèmes agroforestiers. Les plantations d’arbres au sein des parcelles vont permettre la régénération et la fixation des sols, la préservation de la biodiversité, une meilleure productivité et qualité du café, la diversification des revenus des communautés locales. Marlon coordonne l’appui technique sur le terrain et est lui-même un producteur de café participant au projet. Interview.

Pouvez-vous présenter le projet?

Le programme d’agroforesterie a été lancé avec plusieurs organisations de producteurs: ADESC, UPC, ASCAFCA, ASDEFLOR, Comal, ADIESTO et ASOPERC. Ces deux dernières organisations sont composées de petits producteurs de café avec une moyenne de 75 producteurs par association. Elles sont engagées dans la production de café de qualité AAA, le standard qualité Nespresso, qui est exporté vers les pays européens. En 2014 (vague 1), 50 000 arbres, espèces forestières et arbres fruitiers, ont été plantés. En 2015 (vague 2), 150 000 arbres fruitiers et forestiers vont être plantés avec deux objectifs principaux bien définis : générer des services environnementaux et contribuer au développement économique des organisations locales et des producteurs de café du département de Huehuetenango, au Guatemala.

Pourquoi est-il important de planter des arbres ?

Les arbres génèrent de nombreux bénéfices, comme la séquestration du carbone par exemple. La plupart des êtres humains ne font que couper les arbres sans jamais reboiser, surtout à la frontière entre les champs et les forêts, où beaucoup d’agriculteurs coupent des zones boisées pour planter du café ou d’autres cultures. La plantation d’arbres permet aussi d’éviter le ruissellement et l’érosion des sols, et de préserver les sources hydriques.

Combien de producteurs participent à ce projet?

Pour la première vague de plantation, 190 producteurs de café se sont impliqués dans le projet. Lors de la deuxième vague, nous avons travaillé avec 750 hommes et femmes, producteurs de café de différentes municipalités dans le département de Huehuetenango.

Combien d’arbres vont être plantés?

Pour la seconde vague de plantation, 150 000 arbres vont être plantés : il y aura des espèces forestières telles que le cèdre, l’acajou, le bois blanc, des pins, des cyprès, et aussi des arbres fruitiers comme l’avocat, la mandarine, l’orange, la goyave.

Pourriez-vous nous parler d’un arbre qui est particulièrement significatif à vos yeux?

Si nous parlons d’espèces forestières, la plus importante pour moi serait le cèdre (Cedrela odorota) car il génère une grande quantité de biomasse qui va contribuer à régénérer les sols agricoles. Il maintient une humidité du sol adéquate qui favorise le rendement du café. Il a une croissance rapide et une grande adaptabilité qui le rendent idéal. Parmi les espèces fruitières, il y a l’avocatier (Persea amaricana) très demandé sur le marché et qui rend sa culture très rentable.

_P4A6954

À quelle étape du projet en sommes-nous? Quelles sont les activités menées jusqu’à présent?

Nous sommes dans la phase la plus gratifiante du projet puisque nous livrons les plants aux associations, après avoir fait des visites d’inspection dans les différentes parcelles des 750 producteurs participants. Au cours de ces visites, nous avons relevé les différentes données GPS, vérifié les conditions climatiques, les sols, l’altitude,  quelles espèces d’arbres sont présentes.

Quelles sont les prochaines activités prévues?

Après la distribution des arbres, nous réaliserons deux étapes de monitoring:  le second monitoring de la première vague  de plantation et le premier monitoring de la seconde vague de plantation. Nous visiterons chaque producteur à nouveau et ferons un comptage des arbres pour voir si ils se sont tous adaptés ou non. Nous enregistrerons le taux de mortalité, ce qui nous donnera l’expérience nécessaire pour améliorer le projet. Nous nous rendons compte également dans le suivi si les producteurs ont fait la plantation correctement. Une formation a été effectuée avant la distribution avec tous les producteurs, où nous avons passé en revue les différents modèles de plantation (il y en a 3), ainsi que les techniques de plantation (trous, distance de plantation…).

Comment pensez-vous que le projet aura un impact sur la vie des producteurs?

Le projet est d’une grande importance pour les producteurs et les communautés car il vise à améliorer les conditions de vie, notamment grâce aux arbres fruitiers. De sorte qu’à l’avenir, ils pourront diversifier leurs revenus avec la vente de fruits, ainsi que la vente de bois.

Quelle est votre vision de l’agriculture pour l’avenir?

Je veux contribuer à créer une agriculture durable, où chaque processus de production est effectué d’une manière respectueuse de l’environnement. Les ressources utilisées à chaque étape de la production doivent être optimisées afin d’assurer un rendement efficient. Nous devons faire une bonne utilisation des pesticides, nous devons également promouvoir l’agriculture biologique ainsi que la création de parcelles agroforestières pour la diversification des revenus des familles.

Qu’est-ce que vous apporte le soutien de sociétés comme Nespresso?

Un tel soutien contribue de manière directe et indirecte à la création d’emplois au Guatemala. Il améliore également le processus de la commercialisation du café : de tous les acteurs du marché du café au Guatemala, Nespresso est celui qui rétribue le mieux les producteurs pour la qualité du café produit, qui est d’ailleurs l’un des meilleurs sur le marché. Cela profite aux producteurs qui travaillent de manière plus entrepreneuriale pour obtenir du café qui réponde aux normes de qualité requises par Nespresso.

Avez-vous une histoire à partager avec nous? 

Personnellement, je suis satisfait parce que je suis un collaborateur de Pur Projet au Guatemala : le projet s’inscrit dans un contexte très sain et amical, et on voit bien la satisfaction des producteurs. Les formations, le design élaboré du projet, et le monitoring sont très techniques, mais ils ont fait le succès de ce projet, et les objectifs ont été atteints à la grande satisfaction des producteurs et de Pur Projet. Je souhaite que le projet continue, pour soutenir plus de producteurs de café. Et il est particulièrement important de planter des arbres au Guatemala, qui est un pays avec de nombreux micro-climats.

_P4A8231 1P4A8572 P4A6664 P4A7570

Photos : Christian Lamontagne/Pur Projet

Share Button
Tournant_Transition_TristanLecomte_Agroforesterie_Nespresso_ChangementClimatique_Insetting

Un tournant dans la transition ?

Cette rentrée est marquée pour Pur Projet par l’engagement de planter avec les producteurs de café partenaires de Nespresso à travers le Monde, plus de 10 millions d’arbres d’ici 2020. C’est un engagement massif et qui s’inscrit dans un programme encore plus large de plus de 400 millions d’euros d’investissements d’ici 2020.

Lire la suite

Share Button

Tristan Lecomte, Nespresso Sustainability Advisory Board 2014

Tristan Lecomte a présenté le programme d’Insetting de The Positive Cup au Nespresso Sustainability Advisory Board à Milan en août dernier. Regardez cette vidéo pour savoir ce que les arbres, l’industrie du luxe et Star Wars ont en commun :

 

Share Button
_P4A8200

10 millions d’arbres plantés en agroforesterie d’ici 2020, avec Nespresso

A l’occasion du dernier Comité Consultatif sur le développement durable de Nespresso à Milan #NSAB2014, Nespresso et Pur Projet ont présenté leur plan 2015 – 2020 d’Insetting via l’agroforesterie. La grande nouvelle : 10 millions d’arbres seront plantés en agroforesterie au cœur des filières d’approvisionnement de café Nespresso.


Lire la suite

Share Button