Un regard neuf sur PUR Projet

pur_projet_accueil

Ce matin n’est pas comme les autres. Aujourd’hui, j’ai commencé chez PUR Projet. A neuf heures précises, très ponctuel, j’ai passé le porche du 4 rue de la Pierre Levée pour monter jusqu’au deuxième étage. Engoncé dans mon costume gris, je fais tout juste quelque pas dans l’Open Space chaleureux, jusqu’à la grande salle de réunion près de la petite kitchenette, quand Tristan et Vincent m’accueillent d’un grand sourire et d’une poignée de main enthousiaste. Sur la table, l’odeur du café Equitable chaud se mélange à celle des viennoiseries du petit déjeuner. « Tu sais, tu n’es pas obligé de mettre ta veste, ici tu viens comme tu es et comme tu te sens le mieux. ».

Je rejoins l’équipe en tant que Program Manager. Ma mission ? Accompagner les entreprises dans leur transition, au travers de programmes innovants permettant de réduire et compenser leur impact socio-environnemental en comprenant mieux les faiblesses de leur chaîne de valeur et en développant des projets ambitieux d’agroforesterie, notamment. L’idée ici, c’est que l’économie peut être mise au service de notre écosystème, même si l’on est souvent tenté de penser le contraire. Chez PUR Projet, on refuse de s’enfoncer dans la critique ou la résignation, et l’on va plutôt chercher comment réconcilier des mondes qui s’opposent. Une démarche ardue et complexe, mais loin d’être naïve et portée par une équipe à la fois rigoureuse et engagée. C’est ce mélange subtil et efficace de professionnalisme sans concession et d’enthousiasme sincère au service d’une vision de long terme qui m’ont convaincu de rejoindre la maison pour apporter ma pierre.

Dix heures. J’écoute attentivement l’introduction de Marie qui revient sur l’histoire de PUR Projet et son évolution fulgurante d’un simple programme de compensation carbone à un important portefeuille de projets autour du globe. Autour de moi, de nouvelles têtes arrivent et me saluent avec intérêt pour faire connaissance, avant de rejoindre leur poste et se mettre au travail. Plusieurs sont partis au Forum Convergences pour présenter le projet Biocorredor Martin Sagrado qui a remporté cette année le Prix Convergences International, la plupart sont à l’étranger, sur le terrain pour le développement et suivi des projets en Ethiopie, Colombie ou en Thaïlande par exemple. D’autres enfin préparent un rendez-vous client ou une étude d’impact, au milieu des plantes vertes qui aèrent l’Open Space et des produits Treez disséminés ça-et-là, ces accessoires de mode éco-conçus par l’entreprise Gifts for Change qui partage nos locaux et a été créée il y a quelques temps par un co-fondateur de PUR Projet. Derrière eux, de grandes photos de projet décorent les murs.

A mon tour, je m’installe enfin derrière mon ordinateur et me plonge, comme vous, dans la nouvelle Newsletter PUR Projet, afin de découvrir les dernières nouveautés de nos projets, les initiatives en cours et les nouvelles à chaud de notre petit écosystème. Bref, j’ai commencé chez PUR Projet !

Clément

Share Button