Travailler dans une entreprise sociale, c’est aussi…

Capture d’écran 2017-05-10 à 19.14.18
L’équipe au grand complet lors de notre formation aux techniques de la permaculture

L’entreprise sociale se définit souvent par son objectif : elle s’emploie avant tout à lutter contre une problématique sociale et/ou environnementale, via ses activités commerciales qui doivent être économiquement pérennes. On parle aussi souvent des rémunérations qui sont encadrées ou des bénéfices intégralement réinvestis dans la mission sociale de l’entreprise, selon la définition de M. Yunus. Mais dans ses 7 principes du social business, le fondateur de la Grameen Bank cite aussi l’importance des bonnes conditions de travail des salariés (charge de travail, type de management, communication et intégration, etc.) et résume en 4 mots son dernier principe : « Do it with Joy ». Dans un secteur où les salariés sont souvent soumis à des pressions importantes et variées, masquées ou tolérées par la cause ou la motivation « à faire le bien », l’équipe PUR Projet s’est exercée à ces 2 principes lors de notre séminaire annuel, en décembre dernier. Parce que c’est aussi ça, de travailler dans une entreprise sociale.

Lire la suite

Share Button

L’application WeTree pour la Reforestation Participative

WE_TREE_-_Dessin_5-1482490239

L’actrice Audrey Dana, l’artiste Yacine Aït Kaci alias YAK et le photographe et réalisateur Christophe Offenstein s’associent pour lancer l’application de « reforestation participative » WeTree. Ils souhaitent donner à tout un chacun la possibilité d’être un acteur bienveillant de notre planète avec une plateforme permettant en un seul clic de planter un ou plusieurs arbres et de redonner des poumons à notre Terre en mal d’air. Ce sont les projets de reforestation en France et au Pérou opérés par PUR Projet qui accueilleront ces arbres !

Pour les rejoindre et créer ensemble la communauté des planteurs d’espoir :  https://www.kisskissbankbank.com/we-tree

Wetree_citation_1-1482491389

Share Button

Pour 700 sacs économisés, 1 arbre planté !

En partenariat avec PUR Projet, les Hameaux Bio (coopérative de 4 magasins en Loire-Atlantique qui font partie du réseau de distribution alimentaire biologique Biocoop) se sont engagés à réduire l’emballage du pain en proposant un sac réutilisable en coton bio lors du passage en caisse.Planter arbre - Trignac-01 (002) Lire la suite

Share Button

Remise des prix Arbres d’Avenir, 1er concours national d’agroforesterie

IMG_4168

« Arbres d’Avenir », premier concours national pour l’agroforesterie, organisé par Fermes d‘Avenir, AccorHotels et PUR Projet, permet à des agriculteurs de planter des arbres en modèles agroforestiers dans leur exploitation. 34 porteurs de projet ont bénéficié cette année de 200 000 € de dotations et d’un accompagnement pour la plantation de plus de 40 000 arbres.

Lire la suite

Share Button

Ethiopie, Projet d’Agroforesterie de Sidama : point sur la certification

IMG_1472

Le projet d’agroforesterie de Sidama a effectué sa dernière revue d’Ecocert avant validation du projet dans le cadre du label Reforestation Solidaire*. Ce projet multi-facettes avec de petits producteurs de café a permis la plantation de plus de 225 000 arbres entre 2015 et 2016.

Lire la suite

Share Button

Honduras, Projet de Reforestation d’Aprosacao : Point sur la certification

IMG_0692

Le projet de Reforestation d’Aprosacao a effectué sa dernière revue Gold Standard* avant certification initiale. Ce projet communautaire de reboisement et d’agroforesterie avec de petits producteurs de cacao a permis la plantation de 200 000 arbres entre 2012 et 2015.

Lire la suite

Share Button

Réserve de Biosphère Gran Pajatén : rencontre avec la FUNDAVI

Pour célébrer la reconnaissance du projet Gran Pajatén à l’UNESCO via l’enregistrement de 2,4 millions d’hectares au Pérou comme réserve de biosphère, nos héros péruviens de la Fundacion Amazonia Viva (FUNDAVI) sont venus à Paris le 7 décembre dernier pour présenter le projet et son film, à découvrir ici.

martin_sagrado-1024x683

L’occasion de revenir sur les propos de Roldan Rojas Paredes, Directeur Exécutif de la FUNDAVI, sur le projet « Jubilación Segura ».

Lire la suite

Share Button

Un périple en Papouasie – Sur les traces d’Alfred Russel Wallace avec la Fondation Iris

Emilia d’Avack, qui fait partie de notre équipe développement de projet et qui est aussi biologiste marine, a eu l’immense chance de participer en décembre 2016 à l’expédition « Science et Images » en Papouasie occidentale, organisée par la Fondation Iris. Cette fondation dirigée par Françoise Brenckman et Jean-Marie Hullot, se donne comme principal objectif de « préserver la fragile beauté du monde ». Cette expédition était la deuxième édition d’une mission en mer réunissant naturalistes, photographes et artistes autour du thème de la biodiversité. Le but était de découvrir l’incroyable diversité animale et végétale de la « Péninsule de la Tête d’Oiseau » (Bird’s Head Peninsula) de Raja Ampat à la baie de Triton et de comprendre les menaces auxquelles elle fait face.

SWD-2016-12-30-083510

La visite des villages à travers l’archipel, toujours un moment fort pour l’équipe de l’expédition. Photo: Staffan Widstrand / Fondation Iris

Lire la suite

Share Button

En chemin d’Awassa à Davos… la puissance réconciliatrice de l’arbre – par Tristan Lecomte

Davos baby tree

Dans tous les pays où nous plantons, des plus pauvres comme à Awassa en Ethiopie, jusqu’aux plus riches comme en Suisse à Davos, partout, les arbres continuent de nous impressionner par la magie de leurs multiples bénéfices. Ils permettent en Ethiopie de réduire les phénomènes d’érosion en amont des zones de production de café et de diversifier les revenus des producteurs agricoles mais ils ont aussi le pouvoir de réduire les risques d’avalanche pesant sur le Centre des Congrès qui héberge le Forum Economique Mondial à Davos.

Naviguer ainsi de l’Ethiopie à la Suisse, et à travers les 40 autres pays où nous plantons, n’en finit pas de nous faire prendre conscience du fossé abyssal entre Awassa et Davos.

Lire la suite

Share Button

La République des Arbres

arbreUne étude scientifique récente confirme que les arbres communiquent entre eux et collaborent. Ils échangent des ressources, les excès de l’un nourrissant les déficiences de l’autre. Il existe ainsi une solidarité entre les arbres qui entraîne un équilibre dans l’écosystème, une interdépendance vertueuse qui rend la Nature plus résiliente, pour le bénéfice de tous. Face à ces vertus des plantes et des arbres, les Humains font eux pâle figure en terme de collaboration tant entre eux que vis à vis des autres espèces. Ce qui restera très certainement de notre présence sur Terre, c’est un écocide généralisé de toutes les espèces au profit d’une seule, l’Humain… Mais ceci n’a pas de sens et pas d’avenir. Lire la suite

Share Button